Services & conseils

Régime pauvre en acide urique

REGIME PAUVRE EN ACIDE URIQUE


Principes généraux


L’acide urique contenu dans certains aliments favorise les crises de goutte.
Cela se traduit par une uricémie trop élevée (trop d’acide urique dans le sang).
Il est donc nécessaire de suivre quelques règles élémentaires simples :

Eviter les excès alimentaires.
Limiter au maximum les aliments riches en acide urique (cf.liste)
Boire au minimum 1,5 litre d’eau, peu minéralisée, par jour.


Les aliments très riches en acide urique à éviter


Fromages fermentés.
Gibier : faisan, lièvre…
Viandes trop grasses.
Charcuterie (sauf le jambon).
Triperies, viandes fumées.
Abats : foie, rognon, cervelle, langue…
Les bouillons de viande et les extraits (cubes).
Crème fraîche, lard, graisses animales.
Crustacés, coquillages, poissons fumés.
La soupe de poisson.
Certains poissons : anchois, thon, sardine, hareng, truite, saumon, carpe, cabillaud, anguille.
Asperges, épinards, choux-fleur, oseille, champignons, rhubarbe, choucroute.
Légumes secs.
Cacao, chocolat.
Alcool sous toutes ses formes.


Les aliments à limiter


Les viandes blanches : veau, pintade, oie, dinde.
200 g de viande ou de poisson suffisent par jour.


Les aliments à privilégier


Le lait écrémé, le yaourt nature, le fromage blanc à 0%.
Les fruits de toutes sortes.
Les légumes sauf ceux mentionnés précédemment.
Le pain blanc, les biscottes, la farine blanche.
Les pâtes, le riz, la semoule.
Le sucre, le miel, la confiture (sauf si il existe un excès de poids).